2e cycle

Troisième étape

Deuxième cycle :
  • Ce cycle dure deux ans : les objectifs sont :
    • Approfondissement des concepts théoriques déjà abordés et ajout de nouveaux spécifiques au cadre de la Gestalt-thérapie.
    • Développer une capacité d’analyse et d’agir en cohérence avec le modèle gestaltiste. Etre capable d’en rendre compte à des pairs.
    • Conscience accrue de ses limites et des enjeux personnels dans la prise en charge de consultants (avec un éventuel début de pratique supervisée).
    • Acquérir une connaissance du milieu du soin tant de ses structures existantes que de ses usagers afin de pouvoir (s’)orienter adéquatement lors de prises en charge.
  • A la fin de ce cycle, il est demandé aux étudiants de faire une présentation orale en public qui éclaire un point théorique à la lumière d’une expérience professionnelle. Cette présentation fait l’objet d’une évaluation et d’un feedback par l’équipe pédagogique.
  • In fine, l’équipe pédagogique de l’IBG valide le parcours de l’étudiant et remet un certificat de fin de formation et des recommandations pour la suite aux étudiants ayant rempli les conditions énoncées dans le contrat de ce deuxième cycle.

Au cours de la formation les étudiants auront à :

  • clarifier leur désir d’aider,
  • faire l’apprentissage de la Gestalt-thérapie par un va et vient entre expérience et théorie,
  • développer une compréhension des enjeux de la relation dans différents contexte socio-professionnels.
  • La thérapie individuelle et la supervision sont des exigences pour tous les étudiants et les professionnels issus de l’IBG.
  • Après la formation, les sessions de perfectionnement abordent différents aspects de la pratique et de la théorie. Elles permettent aux praticiens l’approfondissement de la Gestalt-thérapie.

L’Institut Belge de Gestalt collabore avec différents instituts Européens qui proposent des cycles de formation ayant la même éthique de la profession.

Il est fortement conseillé pour les étudiants qui se lancent dans une pratique de gestalt-thérapeute d’adhérer à une association professionnelle (par ex. la SBG et le CEGT) et d’entamer une démarche d’agrément leur permettant d’obtenir la reconnaissance et l’appui de pairs en tant que Gestalt-thérapeute.

Les commentaires sont fermés.